Le graphiste

Salarié ou freelance, il travaille essentiellement pour la presse et l’édition, mais reste très présent dans toutes les entreprises car il intervient sur tout document destiné à être publié. Chargé de donner aux visuels une identité, le graphiste positionne images et textes dans la page, choisit la typographie, les couleurs, le papier. Il met en page les différents éléments pour qu’ils attirent le regard.

Compétences :

Le graphiste est un professionnel des logiciels spécialisés en Publication Assistée par Ordinateur (PAO). Il doit savoir dessiner, esquisses et croquis sont à la base de son travail, et manier les codes visuels (langage des couleurs, typographie). Polyvalent, à l’esprit curieux et réactif, le maquettiste doit savoir travailler dans l’urgence. Il est conseillé d’avoir des notions de gestion et de marketing, surtout pour les freelance qui doivent démarcher des entreprises.

Rémunération:

Entre le Smic et 1800 € brut par mois pour un graphiste salarié débutant. Les salaires peuvent varier selon l’expérience, la notoriété de l’entreprise, l’importance du projet. Ceux qui travaillent à la commande négocient leur rémunération au cas par cas.

Formation :

Il existe des baccalauréats professionnels ou technologiques STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués). Après un CAP ou un BEP, le brevet technique de maquettiste est également accessible. Il existe des BTS et licences professionnelles de design graphique. Les diplômes délivrés par les écoles d’art sont généralement très prisés. Enfin le Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA)  accessible à bac + 2 permet d’obtenir après deux ans d’études un niveau de master 1 et de progresser plus rapidement vers le métier de directeur artistique.

En Alsace et autour

Le lycée Gutenberg prépare au baccalauréat professionnel production graphique et au BTS communication et industries graphiques – produits graphiques.

L’Institut supérieur des arts appliqués (LISAA) et le lycée Le Corbusier proposent une mise à niveau en arts appliqués (MANAA) qui prépare aux concours des grandes écoles d’art et des BTS en art appliqué ainsi qu’un BTS de design graphique option communication et médias imprimés. Le lycée Le Corbusier prépare également au bac ST2A et au DSAA. MJM Graphic design forme des graphiste-maquettistes

Le CFA Ernest Meyer à Metz et le lycée des métiers des industries graphiques Paul-Louis Cyfflé à Nancy proposent un baccalauréat professionnel production graphique.

L’Ecole de Condé à Nancy propose une MANAA et un BTS design graphique et communication visuelle.

Les graphistes peuvent aussi avoir suivi une formation en école d’art ou à l’université, les formations à l’illustration mentionnées dans la fiche métier comprennent des options spécifiques aux métiers du graphisme.

Publicités