L’éditeur

L’éditeur est responsable de la réalisation d’ouvrages. Il sélectionne les manuscrits qu’il reçoit ou commande directement des textes. Il travaille en étroite collaboration avec l’auteur pour, si besoin, réorganiser le texte, reformuler des phrases afin que la table des matières, l’équilibrage des chapitres ou la pagination ne comportent pas d’erreur. Il coordonne les maquettistes, fabricants, imprimeurs, suit le budget d’élaboration du livre et s’occupe des achats de droits pour les traductions ou les reproductions. Il relit et supervise les « épreuves », prémaquettes de l’ouvrage, et signe le « bon à tirer » (BAT).  Il a également un œil sur le coût global de l’ouvrage, il fait un plan financier et de commercialisation, apporte une expertise liée au marché du livre.

Compétences :

L’éditeur doit avoir le sens de la communication, la maîtrise du français et de bonnes capacités rédactionnelles. Il a de solides bases de gestion et de marketing.

Rémunération :

Les maisons d’éditions qui embauchent des salariés se font aujourd’hui rares, celles qui le font embauchent au Smic (1425 € brut mensuel). Le réel débouché aux études éditoriales reste celui de l’éditeur indépendant qui cumule des contrats en freelance, ou de la création d’une structure éditoriale.

Formation :

La plupart des éditeurs actuels ont une formation généraliste de niveau bac + 4 ou bac + 5 dans le domaine des lettres ou des sciences humaines. Les formations spécifiques à ces métiers sont cependant en plein essor et recherchées par les recruteurs. Il existe des formations à bac + 2 (DUT, BTS) qui peuvent être complétées par une licence professionnelle. A bac + 5, plusieurs masters forment également à ces métiers tandis que les diplômés des grandes écoles de commerce ou de Sciences Po (IEP) sont de plus en plus nombreux parmi les éditeurs. Une école privée spécialisée (Asfored) propose un diplôme à bac + 6 qui permet d’acquérir rapidement des responsabilités.

En Alsace et autour

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) du Lycée Fustel de Coulanges (littéraire), des lycées Kléber et Saint-Etienne à Strasbourg et Michel de Montaigne à Mulhouse (économique et commerciale), le lycée René Cassin à Strasbourg (économie, management) préparent aux concours des IEP et écoles de commerce.

Les  facultés des lettres de l’Unistra et l’UHA proposent des licences de lettres et un master professionnel « Métiers de l’édition » est ouvert à l’Unistra.

A Nancy, le DUT Information-Communication option métiers du livre et du patrimoine (MLP) forme en deux ans au métier de secrétaire d’édition. Le Médiacampus de Frankfort propose une formation en alternance sur trois années au métier d’éditeur.

Publicités