L’imprimeur

Le conducteur de machines à imprimer offset participe à la production de documents imprimés, journaux, magazines, livres ou affiches. Il est responsable de la qualité du tirage. Il encre et presse des plaques contre des cylindres de caoutchouc qui impriment le papier, puis il fixe les plaques sur le cylindre : c’est le calage. Il fait ensuite des essais et lorsque le tirage réalisé correspond au modèle, il valide le « bon à rouler ». Le conducteur de presse numérique travaille sur une machine d’impression qui ne nécessite pas de film ni de plaque. Le travail de préparation est réalisé sur des documents virtuels et les transferts de production (flux) sont entièrement numériques.

Compétences :

Rigueur et minutie sont essentielles. Le conducteur de machine à imprimer doit avoir une bonne perception des couleurs et une certaine force physique car il faut transporter de lourds rouleaux de papier. Il connait toute la chaîne graphique, les procédés d’impression, les encres et les papiers. Le conducteur de presse numérique maîtrise les logiciels de PAO (InDesign, Publisher, XPress…) et sait gérer les fichiers au format PDF. Parallèlement, il doit tout savoir des interactions entre les encres et les supports. Il est également impératif de maîtriser l’outil informatique en s’adaptant aux évolutions technologiques.

Rémunération:

Le salaire débute au Smic et va jusqu’à 1600 € brut pour un débutant. La moyenne de rémunération des ingénieurs issus de l’école spécialisée de Grenoble lors de leur premier emploi avoisine les 2800 € mensuels brut.

Formation :

Avant le baccalauréat, le BEP métiers de la communication et des industries graphiques option production imprimée permet de se professionnaliser dans le secteur de l’imprimerie. Les 1500 diplômés qui sortent chaque année avec un baccalauréat professionnel et un BTS sont très demandés. L’école internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux (ou Grenoble INP-Pagora) spécialisée sur les métiers de l’impression a développé des masters qui permettent d’obtenir le statut d’ingénieur.

En Alsace et autour

Le lycée Gutenberg prépare au baccalauréat professionnel production imprimée et au BTS communication et industries graphiques – produits imprimés.

Publicités